Femmes en lutte pour la défense des territoires

Interventions :

« Zomo Newen: résistances de femmes en terres mapuche. Soigner la terre, soigner les corps » par Mélanie Antin, doctorante en anthropologie (Ladyss, Univ. Paris)

Je propose d’analyser la manière dont un collectif de femmes rurales et indigènes au Chili mobilise l’agroécologie comme outil de défense de leur territoire, de leurs droits et identités. En créant des pratiques autour de l’autodétermination, du « bien-vivre » et du soin, ces femmes semblent passer par un processus de (ré)affirmation de leur identité (femme, paysanne, indigène) et font (re)vivre des pratiques et savoirs, qu’ils soient agricoles, culinaires, médicinaux ou artisanaux. Les espaces de parole que permet le collectif sont aussi des espaces d’empouvoirement où les membres acquièrent des outils nécessaires pour conscientiser et défendre leur autonomie (matérielle, subjective, symbolique, corporelle). Le concept des territoires-corps alimente mes réflexions et participe à comprendre comment les corps et les territoires sont aussi des lieux de résistances interdépendants. Soigner les territoires, par l’agroécologie, c’est aussi soigner les corps (et vice versa), qui subissent – conjointement- dépossession de soi et de relations. Je proposerai dans un premier temps d’analyser la relation entre les violences agro-extractivistes et celles faites aux femmes rurales, en particulier aux femmes mapuche, dans un continuum de violences coloniales. Il s’agira ensuite de présenter les différentes pratiques autour du soin agroécologique et de la solidarité et d’exposer les différentes stratégies mises en place pour rendre visible le travail (productif/reproductif) des femmes du collectif. Nous verrons aussi que les savoirs indigènes sont (re)valorisés et défendus, en opposition à un système agroextractiviste dominant qui les violente. A travers cette communication, j’aimerais montrer que l’agroécologie s’ancre dans une résistance constructive pour autrement « faire monde » et sentir-penser son rapport à l’environnement. Je me baserai sur une bibliographie théorique, principalement des Amériques latine, mais aussi sur des données de terrain (récits de vie, observation participante).

Bibliographie :

ARRIAGADA E. O. y ÁLVARES A. Z., « Apuntes iniciales para la construcción de una Ecología Política Feminista de y desde Latinoamérica », Polis, 54 | 2019

BOLADOS GARCIA Paola y Alejandra SANCHEZ CUEVAS. « Una ecología política feminista en construcción: El caso de las “Mujeres de zonas de sacrificio en resistencia”, Región de Valparaíso, Chile », Psicoperspectivas, vol.16, n.2, 2017, pp.33-42

ESCOBAR Arturo, Sentir-penser avec la terre, une écologie au-delà de l’Occident, Paris, Éditions du Seuil, Anthropocène, 2018

ESCOBAR Arturo, « El “postdesarrollo” como concepto y práctica social », en Daniel Mato (coord.), Políticas de economía, ambiente y sociedad en tiempos de globalización, Caracas: Facultad de Ciencias Económicas y Sociales, Universidad Central de Venezuela, 2005, pp. 17-31 URL:https://red.pucp.edu.pe/ridei/files/2011/08/090505.pdf

GARCIA MINGO Elisa, Zomo Newen: Relatos de vida de mujeres mapuche en su lucha por los derechos indigenas, Petronila del Carmen, Catrileo Llanquileo, Mireya Iris Manquepillan Huanquil, Isabel Canet Caniulen, Anita Epulef Panguilef, Elisa Garcia Mingo (coordinadora). Santiago: LOM ediciones, 2017

GLIESSMAN Steve, « Agroecology: growing the roots of resistance », Journal of Agroecology and Sustainable Food Systems, vol. 37, issue 1, 2013, pp. 19-31

GUETAT-BERNARD Hélène et LAPEYRE Nathalie LAPEYRE, « Les pratiques contemporaines de l’empowerment. Pour une analyse des interactions entre pratiques et théories, individu∙e∙s et collectifs », Cahiers du Genre, 2017/2 (n° 63), p. 5-22 URL : https://www.cairn.info/revue-cahiers-du-genre-2017-2-page-5.htm

GUETAT-BERNARD Hélène et Heloïse PREVOST, « L’agro-écologie au Brésil, un instrument genré de luttes sociales », L’Ordinaire des Amériques [En ligne], 220 | 2016, mis en ligne le 13 juillet 2016. URL: http://journals.openedition.org/orda/2888 ; DOI : https://doi.org/10.4000/orda.2888

HERRERO Yayo, « Miradas econofeministas para transitar a un mundo justo y sostenible », Revista de Economía Crítica, nº16, segundo semestre 2013

HILLENKAMP I., « Agroécologie : des Brésiliennes cultivent leur indépendance », revue Projet, dossier « Travail décent et écologie : même combat ! »

NEIRA David & Marta SOLER-MONTIEL, Agroecología y Ecofeminismo para descolonizar y despatriarcalizar la alimentación globalizada, 2013

NOBRE Miriam, « Quand la libération des femmes rencontre la libération des semences », Mouvements, 2005/4 (no 41), 2005, p. 70-75.

SANTOS Boaventura de Sousa, Una epistemologia del Sur. La reinvencion del conocimiento y la emancipacion social, Buenos Aires: Siglo XXI Editores, CLACSO Consejo Latinoamericano de Ciencias Sociales, 2009.

UYTTEWAAL Kathleen, « Feminismos y agroecologia. Un entrelazamiento esencial », Revista de agroecologia Leisa, Las mujeres en la agricultura familiar, Vol. 31, N°4, 2015

« Lutter contre les violences patriarcales agrocapitalistes, produire une politique féministe agroécologique au Brésil » par Héloïse Prévost, Dr. en sociologie de l’Univ. de Toulouse 2, post-doc à l’IRD-CESSMA

Cette communication s’intéresse au projet politique féministe agroécologique et à la construction du lien social et politique à l’environnement, au territoire par des militantes travailleuses rurales au Brésil. A partir des conceptualisations du « sentipenser » et du corazonar, il est question d’analyser la vision socio-environnementale revendiqué et défendue (inscrite dans l’histoire des luttes pour la terres) par l’étude des supports militants (mística, chants, poèmes, slogans) et des entretiens avec des militantes rurales. La compréhension de cette sentipensée éclaire les différents enjeux des violences. Une analyse de la violence de genre est proposée, appréhendée comme stratégie de l’agrocapital. La violence conjugale socioenvironnementale et les « féminicides agrocapitalistes » font partie de ce que l’auteure nomme une « nécropolitique agrocapitaliste ». Les stratégies collectives de dépassement privilégiées par les militantes favorisent une affirmation de la force et une continuité de la lutte et de la vie. Cette communication s’appuie sur les articles : PRÉVOST Héloïse, « Jusqu’à ce que nous soyons toutes libres » : la militance sentipensée des féministes agroécologiques brésiliennes contre les violences agrocapitalistes », Recherches féministes, 2019, vol 32, n°2 et PRÉVOST Héloïse, « Des femmes rurales face à l’histoire coloniale patriarcale au Brésil », Travail, genre et sociétés, 2021/1 (n° 45), p. 77-95.

Bibliographie

BLEIL, Susana 2018 « Une violence invisible? La recrudescence des assassinats dans le Brésil rural », Brésil(s). Sciences humaines et sociales, 1. En ligne : https://doi.org/10.4000/bresils.3071.

BRAUD, Philippe 1996 L’émotion en politique : problèmes d’analyse. Paris, Presses de Sciences Po.

BUTTO, Andrea 2017 Movimentos sociais de mulheres rurais no Brasil : a construção do sujeito feminista. Thèse de doctorat. Recife, Universidade Federal de Pernambuco.

CABNAL, Lorena 2017 « Tzk’at, red de sanadoras ancestrales del feminismo comunitario desde Iximulew- Guatemala », Ecología Política, 54 : 100-104.

CARCEDO, Ana, et Montserrat SAGOT 1990 Femicidio en Costa Rica. San José, Instituto Nacional de las Mujeres.

CASTELLS, Alicia Norma Gonzalez de 2001 A criatividade dos sem-terra na construção do hábitat : um olhar etnográfico sobre a dimensão espacial do MST. Thèse de doctorat. Florianópolis, Universidade Federal de Santa Catarina.

CLOUGH, Patricia Ticineto, et Jean HALLEY (dir.) 2007 The Affective Turn: Theorizing the Social. Durham, Duke University Press.

COLLINS, Patricia Hill 2016 La pensée féministe noire. Montréal, Les éditions du remue-ménage (traduction de l’anglais par Diane Lamoureux) [1re éd. : 1990].

DEVINEAU, Julie 2012 « Autour du concept de fémicide/féminicide : entretiens avec Marcela Lagarde et Montserrat Sagot », Problèmes d’Amérique latine, 84, 2 : 77-91.

ESCOBAR, Arturo 2018 Sentir-Penser avec la Terre. Une écologie au-delà de l’Occident. Paris, Seuil [1re éd. : Sentipensar con la tierra. Medellín, UNAULA.]

ESMERALDO, Gema Galgani Silveira Leite 2014 « Femmes en mouvement : la naissance d’une existence sociale, politique et professionnelle », dans Hélène Guétat-Bernard (dir.), Féminin-Masculin. Versailles, Éditions Quæ : 101. En ligne :www.cairn.info/femininmasculin–9782759221622-page-101.htm.

FALQUET, Jules 2016a « Des assassinats de Ciudad Juárez au phénomène des féminicides : de nouvelles formes de violences contre les femmes? », dans Jules Falquet, Pax neoliberalia : perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence. Donnemarie-Dontilly, Éditions iXe : 99-133.

FALQUET, Jules 2016b Pax neoliberalia : perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence. Donnemarie-Dontilly, Éditions iXe.

FALS BORDA, Orlando 2009 Una sociología sentipensante para américa latina. Buenos Aires, Consejo latinoamericano de ciencias sociales.

FERNANDES, Bernardo Mançano, et Clifford Andrew WELCH 2008 « Campesinato e agronegócio da laranja nos EUA e Brasil », dans Bernardo Mançano Fernandes (dir.), Campesinato e agronegócio na América Latina : a questão agrária atual. São Paulo, Expressão Popular : 47-70.

FERREIRA, Ana Paula Lopes 2016 Acercamiento entre las perspectivas feminista y agroecológica potencializando procesos de empoderamiento de las mujeres rurales brasileñas, desde el territorio del Pajeú, Sertão del Pernambuco. Córdoba, Universidad de Córdoba (UCOPress).

FRAGOSO, Monárrez, et Julia ESTELA 2000 « La cultura del feminicidio en Ciudad Juárez, 1993-1999 », Frontera Norte, 12, 23 : 87-117.

FREGOSO, Rosa-Linda, et Cynthia BEJARANO 2010 Terrorizing Women: Feminicide in the Americas. Durham, Duke University Press.

GARCIA, Leila Posenato, et autres 2013 « Violência contra a mulher : feminicídios no Brasil », IPEA, [En ligne].

GUERRERO ARIAS, Patricio 2016 Colonialidad del saber e insurgencia de las sabidurías otras : corazonar las epistemologías hegemónicas, como respuesta de insurgencia (de)colonial. Thèse de doctorat. Sucre, Universidad Andina Simón Bolívar, [En ligne], [repositorio‧uasb‧edu‧ec/handle/10644/5139] (12 février 2019).

JASPER, James M. 2016 Protesto : uma introdução aos movimentos sociais. Rio de Janeiro, Zahar.

LAGARDE, Marcela 2008 « Antropología, feminismo y política : Violencia feminicida y derechos humanos de las mujeres », dans Margaret Louise Bullen et María Carmen Díez Mintegui (dir.), Retos teóricos y nuevas prácticas. Donostia, Ankulegi Antropologia Elkartea : 209-339.

LANDER, Edgardo (dir.) 2005 A colonialidade do saber : eurocentrismo e ciencias sociais. Perspectivas latino-americanas. Buenos Aires, Consejo latinoamericano de ciencias sociales, [En ligne], [bibliotecavirtual‧clacso.org‧ar/] (12 octobre 2019).

LUGONES, María 2008 « Colonialidad y género », Tabula Rasa, 9 : 73-101.

MBEMBE, Achille 2006 « Nécropolitique », Raisons politiques, 1, 21 : 29-60.

NOGUERA DE ECHEVERRI, Ana Patricia, et Omar Felipe GIRALDO 2017 « ¿Para qué poetas en tiempos de extractivismo ambiental? », dans Héctor Alimonda, Catalina Toro Pérez et Facundo Martín (dir.), Ecología política latinoamericana : pensamiento crítico, diferencia latinoamericana y rearticulación epistémica, t. 1. Mexico/Buenos Aires, Universidad Autónoma Metropolitana/Consejo Latinoamericano de Ciencias Sociales : 69-93.

O MOVIMENTO DA MULHER TRABALHADORA RURAL DO NORDESTE (MMTR-NE) et Héloïse PRÉVOST 2016 Mulheres rurais em movimiento, [Film participatif], Caruaru (Brésil), MMTR-NE, 46 min.

QUIJANO, Aníbal 2005 « Colonialidade do poder, eurocentrismo e América latina », dans Edgardo Lander (dir.), A colonialidade do saber : eurocentrismo e ciências sociais. Perspectivas latino-americanas. Buenos Aires, Consejo latinoamericano de ciencias sociales : 117-142.

SANTOS, Boaventura de Sousa 2018 O fim do império cognitivo. Coimbra, Almedina.

SANTOS, Boaventura de Sousa 2002 « Para uma sociologia das ausências e uma sociologia das emergencias », Revista crítica de ciências sociais, 63 : 237-280.

SILIPRANDI, Emma 2009 Mulheres e agroecología : a construção de novos sujeitos políticos na agricultura familiar. Thèse de doctorat. Brasília, Universidade de Brasília, [En ligne], [repositorio‧unb‧br/handle/10482/5591?mode=full] (21 mars 2014).

TRAÏNI, Christophe (dir.) 2009 Émotions… Mobilisation! Paris, Presses de Sciences Po.

VALENCIA, Sayak Triana 2019 « La violencia se està convirtiendo en un ecosistema y en un espacio de produccion de sentido : sentido de muerte », dans Luis Martínez Andrade (dir.), Feminismos a la contra : entre-vistas al sur global. Santander, La Vorágine : 215-226.

« Mujeres comunales y colonialismo energético en tiempos de catástrofe » par Josefa Sánchez Contreras, du peuple zoque de Chimalapas (Mexique), doctorante en études mésoaméricaines (UNAM)

Josefa Sánchez a été traduite en français par Ophélie Parent.

Ver el texto base en español.

Le texte base de l’intervention traduit en français :



Citer ce billet
Ale Peña (2022, 16 mai). Femmes en lutte pour la défense des territoires. Genre et féminismes dans les Amériques latines. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oyce

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search