A la mémoire des nos mortes

  • 25 novembre 1960 : assassinat des sœurs Mirabal par la dictature de Trujillo (République dominicaine)
  • 9 juillet 1984 : Mónica Briones est assassinée dans la rue par un homme qui aurait crié: “Así te quería pillar, lesbiana de mierda!” (Chili)
  • 19 décembre 2005 : Javiera Neira est assasinée par son père. Elle avait 6 ans. (Chili)
  • 6 janvier 2011 : assassinat de Susana Chávez, militante féministe et écrivaine engagée. On lui doit le mot d’ordre “Ni Una Menos” (Mexique)
  • 10 mai 2015 : Chiara Páez a été assassinée par son copain. Elle avait 14 ans. (Argentine)
  • 2 mars 2016 : assassinat de Berta Cáceres, militante indigène Ienca qui luttait pour la protection du territoire de sa communauté. (Honduras)
  • 14 mars 2018 : Marielle Franco est tuée, vraisemblablement, par des miliciens d’extrême droite. (Brésil)
  • 16 août 2018 : Vanesa Campos, tuée par balle alors qu’elle travaillait dans le bois de Boulogne. (France)
  • 19 octobre 2019: figure des manifestations de 2019, Daniela Carrasco, “La Mimo”, a été arrêtée par des militaires puis a été retrouvée pendue, avec des traces de tortures, quelques jours plus tard. (Chili)